An initiative of :




Wageningen University





Sitekeuring.NET Award

Food-Info.net > Questions et réponses> Produits > Pâtes et pizza

Quelle est l'origine de la pizza ?

L'origine de la pizza remonte à 3000 ans, venant des anciens pains plats ou tartes préparées sur les pierres brûlantes. C'était une sorte de “pizza” consommée sous forme de tarte ou de pain plat lesquels étaient les premiers types de pains mangés par l'homme, qui n'utilisait pas encore de levain. Ce fut seulement après la découverte de la levure par les égyptiens que les pains plats à base de levain ont été consommés. Le terme de pizza vient du mot latin “pinsa” qui est le participe passé du verbe latin “pinsere”, signifiant “étaler”.

Plusieurs civilisations vivant autour de la méditérranée, tels que les égyptiens, les grecs et les romains avaient l'habitude de manger des tartes ou des pains plats fait à partir de graines d'orge, d'eau et de différents assaisonnements. Certaines de ces tartes sont considérées comme l'ancêtre de la pizza.

Dans l'histoire ancienne, il y a beaucoup d'utilisation recensée pour la pizza. Dans l'ancienne Egypte, les pains plats assaisonnés avec des herbes étaient consommés pour célébrer l'anniversaire des pharaons. Au VII siècle après J-C, le soldat poète Archilocus considérait le pain plat pétris comme la nourriture typique des soldats. L'historien grec Herotodus transmis plusieurs recettes Babyloniennes qui étaient similaires à celle de la pizza. Les anciens grecs faisaient preuve d'une large connaissance de nombreux aliments, très populaires et très répandus, pouvant être considérés comme l'archétype de la pizza. A partir de nombreux testaments historiques transmis par les écrivains grecs, il fut déduis que ces sortes de pizzas étaient appelés “ maza ”. Dans la Rome antique, “placenta” et “offa”, les termes employés pour décrire la pizza préparée avec de l'eau et de l'orge, étaient utilisés comme source principale de céréales. Au début du Moyen-Age, le terme “pizza” était déjà très répandu ; Cependant, de nombreux mots d'origine locale étaient utilisés pour désigner les sortes de pizzas qui diffèrent selon les goûts ou les modes de préparation. Ces “pizzas” étaient bien appréciées par les aristocrates et le peuple durant le Moyen-Age aussi bien que pendant la Renaissance.

A travers les siècles, les pains plats étaient très similaires au pizza que nous avons aujourd'hui, la plus connue étant celle à la mozzarella et à la tomate, qui étaient les ingrédients les plus typiques de la pizza. Deux évènements ont joué dans l'introduction de la tomate et de la mozzarella en Italie. Après la chute de l'Empire Romain, l'invasion du sud de l'Italie par les Longobards (tribu allemande) conduit à l'introduction des troupeaux de buffle en Italie. Puis le lait de buffle a été utilisé par la population locale pour produire la “mozzarella”. L'importation des tomates venant d'Amérique du Sud (Pérou) et d'Europe était due à la découverte du nouveau monde (l'Amérique). La tomate était utilisée dans la cuisine italienne, en particulier dans la cuisine napolitaine, ou la fameuse pizza traditionnelle est née. C'est à ce moment que la pizza trouva sa patrie et son point de départ, Naples, pour sa diffusion dans le monde.

La pizza était un des plats favoris de la cuisine napolitaine. Entre le XVIII et le XIX siècle, l'habitude de manger la pizza ne débuta pas que dans les maisons ni dans les rues, mais aussi là où les pizzas étaient faites, les pizzerias. Durant le XVIII siècle, les pizzas étaient cuites au four (construit en briques ou en pierres volcaniques) et vendues dans les rues de Naples.

Les garçons travaillant dans les pizzerias (lieus typiques où étaient cuites les pizzas) portaient les pizzas sur leur tête dans la typique «  stufa  », une poêle en étain qui gardait la chaleur des pizzas. Durant le jour, les garçons marchaient dans les rues de Naples, vendant les pizzas cuites avec différents assaisonnements et ingrédients, à ceux qu'ils rencontraient dans la rue. Cela en criant en même temps afin d'attirer l'attention du plus de monde possible.

Jusqu'à cette date, certains accessoires qui incluaient les fours chauffés au bois, les bancs en marbre où les pizzas étaient préparées, l'étalage qui présentait les différents ingrédients des pizzas, la table où les pizzas étaient servies, le comptoir extérieur où les pizzas cuites étaient gardés pour être vendues aux passants, sont encore présents dans toutes les pizzerias Napolitaines et les pizzerias italiennes « modernes ».

La première pizza « moderne » a été faite à Naples en 1780 par Pietro Colicchio. Il appela sa pizzeria « Pietro e basta Così ». Après plus de 200 ans, cette pizzeria existe encore, mais a été rebaptisée « Ancienne Pizzeria Brandi ». La succession de la pizzeria « Pietro e basta Così » fût prise par Enrico Brandi, car Pietro Colicchio n'avait pas de fils. En 1889, Raffaele Esposito (le mari de la fille d'Enrico Brandi), qui était considéré comme le meilleur pizzaïolo de son temps, était invité au palais royal de Capodimonte (à Naples), pour faire des pizzas pour le roi d'Italie, Umberto I of Savoia, et sa femme, la reine Margherita. Le roi Umberto I et sa reine étaient les invités de Ferdinando di Borbone, le roi de Naples.

Raffaele Esposito prépara 3 pizzas différentes : la pizza Mastunicola (fromage, basilique et lard), la pizza Marinara (tomate, choux et origan) et la pizza Pomodoro & Mozzarella (tomate, fromage et basilique), dont les couleurs rappelaient celui du drapeau de l'Italie. La reine apprécia et fut ravie du goût des 3 pizzas au point de le remercier par écrit. Raffaele Espostio, en retour, remercia la reine en lui donnant son nom, Margherita , à sa pizza ‘ Pomodoro e Mozzarella '. La lettre de remerciement a été conservée par la pizzeria ‘Ancienne Pizzeria Brandi'.

 



European Masters Degree in Food Studies - an Educational Journey


Master in Food Safety Law





Food-Info.net is an initiative of Wageningen University, The Netherlands Armorial de France