An initiative of :




Wageningen University





Sitekeuring.NET Award

Food-Info.net> Composition des aliments > Vitamines

Les vitamines liposolubles

Les vitamines liposolubles sont les vitamines A, D, E, et K. Les différences sont nombreuses entre ces vitamines et les vitamines hydrosolubles. Elles sont présentes dans la matière grasse et les parties grasses des aliments. Elles sont seulement digérées au niveau de la bile car elles sont insolubles dans l'eau. Vous trouverez une description détaillée de chacune de ces vitamines dans les paragraphes suivants.

La vitamine A

Besoins

Il est difficile de déterminer les besoins en vitamine A. Celle-ci est issue de deux autres substances, converties en vitamine A dans l'organisme. Dans les produits d'origine animale, elle est présente sous forme de rétinol ; dans les produits d'origine végétale elle est présente sous forme de bêta-carotène. Ce dernier étant moins efficace que le rétinol dans la production de vitamine A les apports recommandés en vitamine A sont exprimés en rétinol-équivalent, RE. Les apports nutritionnels conseillés en vitamine A s'élèvent à 1000 microgrammes RE par jour pour les hommes et à 800 microgrammes pour les femmes.

Meilleures sources

Les fruits et légumes sont les plus riches en vitamine A. La plupart des aliments contenant de la vitamine A sont vivement colorés (à noter que tous les aliments vivement colorés ne contiennent pas une quantité importante de vitamine A). Parmi les légumes riches en vitamines A on connaît la carotte, la patate douce, le potiron, l'épinard et le melon . Le lait, le fromage, le beurre et les œufs contiennent également de la vitamine A.

Fonctions

La vitamine A joue un rôle important au niveau de la cornée et des cellules épithéliales et donc pour la vue. Elle est également nécessaire à la croissance et à la reproduction des os et des dents. Elle joue un rôle dans la synthèse et la régulation des hormones et aurait un rôle protecteur vis-à-vis du cancer.

Symptômes de carence

Une carence en vitamine A peut avoir de graves conséquences. Elle est généralement accompagnée d'une carence en zinc et en protéine. Jusqu'à un an d'apport en vitamine A peut être stocké dans le corps humain. Les symptômes de carence n'apparaissent donc pas immédiatement après l'arrêt d'apport en cette vitamine. Cependant, si les symptômes apparaissent après une longue période de carence, ils peuvent être très graves. L'un des premiers symptômes est la diminution de la vision nocturne. Une insuffisance prolongée peut provoquer la dégénération de la cornée et causer une cécité. Une carence peut également ralentir la croissance des os ou causer des changements dans leur forme et ainsi favoriser le développement de fêlures et de caries dentaires et l'atrophie des cellules de la dentine. L'anémie est une autre conséquence. Le système nerveux et le système musculaire peuvent également être affectés, ce qui peut conduire à une paralysie.

Toxicité

Les effets toxiques de la vitamine A apparaissent lorsque les protéines qui la fixent sont saturées, engendrant une libération de vitamine A pouvant attaquer les cellules.

En règle générale, le surdosage d'origine alimentaire est rare, il peut cependant avoir lieu chez les sujets prenant des compléments en vitamine A. L'hypervitaminose provoque des nausées, des douleurs abdominales, des diarrhées et une perte de poids. Le système nerveux et le système musculaire peuvent aussi être touchés et causer des symptômes tels que perte d'appétit, irritabilité, nervosité, fatigue, insomnie, maux de tête et faiblesses musculaires.

La vitamine D

Besoins

La vitamine D possède une caractéristique la distinguant de toutes les autres vitamines : elle peut être produite par la lumière du soleil. Cela signifie qu'en cas exposition régulière au soleil, aucun apport additionnel en vitamine D est nécessaire. L'apport journalier recommandé (AJR) est de 5 microgrammes par jour. Bien que la quantité de vitamine D synthétisée augmente avec la durée d'exposition de la peau au soleil, la lumière du soleil ne peut jamais conduire, à elle seule, à la production d'un niveau toxique de vitamine D.

Meilleures sources

Les sources en vitamines D sont les œufs, le foie et le poisson, ainsi que le lait et la margarine enrichis.

Fonctions

La vitamine D agit au niveau de la minéralisation des os en augmentant l'absorption du calcium et du phosphore au niveau du tube digestif, augmentant ainsi leur concentration dans le sang. Elle retire le calcium des os et stimule sa rétention par les reins.

Symptômes de carence

Une carence en vitamine D provoque les mêmes symptômes qu'une carence en calcium. Les os ne se calcifient plus normalement. Ils peuvent devenir fragiles au point de se plier sous le poids du corps. Un manque en vitamine D peut également engendrer des déformations et des douleurs au niveau des membres, de la colonne vertébrale, du thorax et du bassin. Le système nerveux et le système musculaire peuvent être endommagés et ainsi causer des spasmes musculaires.

Toxicité

Un excès de vitamine D engendre des concentrations élevées de calcium dans le sang. Le calcium peut alors former des calculs rénaux. Un niveau élevé de calcium peut également entraîner une calcification des vaisseaux sanguins, ceci est tout particulièrement dangereux au niveau des artères du cœur et des poumons et peut même être fatal. D'autres symptômes de toxicité de la vitamine D sont la perte d'appétit, des maux de tête, des faiblesses, la fatigue, une soif excessive, l'irritabilité et l'apathie.

La vitamine E

Besoins

L'apport journalier recommandé (AJR) en vitamine E est de 10 mg pour les hommes et 8 mg pour les femmes.

Meilleures sources

La vitamine E abonde dans les huiles végétales et les huiles de graines, que l'on trouve dans la margarine, les assaisonnements de salade et les matières grasses. Elle est particulièrement concentrée dans l'huile de soja et l'huile de germe de blé. En seconde place on retrouve l'huile de maïs et l'huile de tournesol. Une cuillère à soupe de ces produits couvre plus de la moitié des AJR en vitamine E. A l'inverse, les graisses d'origine animale comme le beurre et le lait ne contiennent pratiquement pas de vitamine E. Détruite par la chaleur, il est préférable de l'obtenir des produits frais.

Fonctions

Comme la vitamine C, la vitamine E est un antioxydant. Elle aide à stabiliser les membranes cellulaires, régule les réactions d'oxydation et protège la vitamine A. Dans son rôle d'antioxydant, la vitamine E agit principalement au niveau des cellules et des globules rouges et blancs passant par les poumons.

Symptômes de carence

Lorsque le niveau de vitamine E dans le sang est trop bas, les globules rouges peuvent éclater. Ce phénomène est appelé « hémolyse érythrocytaire » et peut être corrigé par un traitement à base de vitamine E. Une carence en vitamine E peut affecter le système nerveux et musculaire et entraîner une dégénération, des faiblesses, des difficultés à marcher et des douleurs musculaires au niveau des mollets.

Toxicité

Une intoxication peut avoir lieu si des suppléments sont pris en grande quantité, mais cela arrive plus rarement que dans le cas des vitamines A et D. Les symptômes sont les suivants : maux de tête, faiblesses, vertiges, fatigue et problèmes visuels .

La vitamine K

Besoins

Les provisions du corps en vitamine K proviennent essentiellement de la synthèse par les bactéries intestinales. Les sources alimentaires de vitamine K sont le foie, les légumes à feuilles vertes, les choux et le lait.

Meilleures sources

Le tube digestif humain contient des bactéries synthétisant la vitamine K, celle-ci est partiellement absorbée et stockée dans le foie. Le corps à besoin d'un apport supplémentaire par l'alimentation.

Fonctions

La vitamine K est essentielle dans la synthèse des protéines agissant dans la coagulation du sang. La vitamine K est également nécessaire à la formation des os.

Symptômes de carence

Le sang ne peut pas coaguler sans vitamine K. Une carence entraîne donc des hémorragies. Cependant, ce type de carence est très rare, seuls les bébés peuvent rencontrer ce risque. En effet, l'appareil digestif des nouveaux-nés est stérile et ne contient pas les bactéries synthétisant la vitamine K. Le lait maternel ne contenant qu'une faible quantité de vitamine K, une dose de vitamine K est administrée aux bébés à la naissance.

Toxicité

Seules les personnes prenant des suppléments hydrosolubles en vitamines K peuvent être sujets à une intoxication en vitamine K. Les symptômes : hémolyse des globules rouges, jaunisse et dommages cérébraux.

Cliquez ici pour plus d'information:

 



European Masters Degree in Food Studies - an Educational Journey


Master in Food Safety Law





Food-Info.net is an initiative of Wageningen University, The Netherlands Armorial de France